XXP

mai 2016

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

« Google met l'adware à l'honneur | Accueil | Google met l'adware à l'honneur »

09 juin 2009

Google met l'adware à l'honneur

Adcar
Adcar, l'adware des voitures

Grâce à Google, l'adware connait un retour en grâce.

Un adware est un software dont la gratuité est financée par la publicité. Souvent décrié parce que confondu avec le spyware, l'adware est un business model tout à fait respectable dans la mesure où l'utilisateur est prévenu du principe de fonctionnement du logiciel qu'il s'apprête à utiliser. Si la transparence n'est pas totale ou si le soft parasite d'autres applications avec ses propres pubs, l'adware devient malware ou spyware.

Ca n'est évidement pas le cas de Chrome, le navigateur de Google, pour lequel l'inclusion de pubs est clairement annoncée par la licence d'utilisation :

16. Publicités
    16.1 Certains Services sont financés par la publicité et sont susceptibles d'afficher des annonces ou des promotions. Ces annonces peuvent cibler le contenu des informations stockées sur les Services, les requêtes formulées à l'aide des Services ou d'autres informations.
    16.2 La présentation, les modalités et l'étendue des publicités diffusées par Google sur les Services sont soumises à modification sans avis préalable à votre attention.
    16.3 Google vous permet d'accéder aux Services et de les utiliser ; en contrepartie, vous autorisez Google à insérer ces annonces sur les Services.


Le terme "Services" est défini par "produits, logiciels, services et sites Web Google", et inclut donc Chrome.

Et pourquoi pas ?

Je me souviens qu'avant de lancer The Easy Bee (aujourd'hui arrêté mais il en reste des traces), j'avais testé l'idée d'en faire un adware propulsé par des propositions de bouquins d'Amazon via la toute nouvelle API Web (on était en 2001). Mais "adware" sonnant pour beaucoup comme "spyware", l'idée avait fait long feu.

C'est du passé. Grâce à la remarquable qualité des logiciels de Google, les internautes vont comprendre peu à peu que troquer l'usage d'un logiciel contre l'affichage de publicités, qu'il s'agisse d'un navigateur ou d'un logiciel spécialisé, n'a rien de fondamentalement malhonnête.

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
https://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c871f53ef01156fc0e92b970c

Listed below are links to weblogs that reference Google met l'adware à l'honneur:

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.