XXP

mai 2016

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

« Agilité des développeurs français : résultats de l'enquête | Accueil | Agilité des développeurs français : résultats de l'enquête »

26 janvier 2009

Agilité des développeurs français : résultats de l'enquête

Le questionnaire sur les pratiques Agiles de management et d'ingénierie a été très bien accueilli puisque depuis sa mise en ligne le 6 janvier près de 270 personnes l'ont rempli. Il faut dire que  Claude Aubry, Olivier Azeau, David Brocard et Emmanuel Chenu ont donné à ce questionnaire une excellente visibilité.

En un coup d'oeil, voici les 270 scores portés sur les deux axes (voir plus bas pour la méthodologie) : 

Agilite_enq3
 

Ce qui saute aux yeux, c'est que les résultats sont plutôt bons, il y a une accumulation de réponses vers les 100%.

Il apparait aussi une corrélation moyenne (0,7 pour les puristes) entre les deux dimensions.

En fait le nuage de points n'est pas symétrique. Il n'est pas rare que le répondant ait une bonne maîtrise des bonnes pratiques d'ingénierie sans que la gestion du projet dans lequel il travaille soit Agile. Pour caricaturer : il y a plus de développeurs Agiles travaillant dans un management rigide que l'inverse. Ce déséquilibre est clair quand on constate que la concentration de points sur l'axe des ordonnées n'a pas d'équivalent sur l'axe des abscisses.

Dans l'ensemble ces résultats, y compris cette disymétrie, sont encourageants pour ce qui est de l'adoption des méthodes agiles : les développeurs semblent prêts à adopter une gestion de projet Agile.

Qu'en pensez-vous ?

Bien sûr il y a des biais :

  • L'enquête a été pour une grande part diffusée via des blogs orientés Agilité. Les répondants sont très probablement eux-mêmes sensibilisés aux méthodes Agile et peuvent tirer les scores vers le haut.
  • Il est possible que certains répondants s'exercent à viser le 100%. Ca fait partie du côté pédagogique du questionnaire mais les scores peuvent en être biaisés.

Méthodologie. Chacune des 29 questions portait soit sur l'aspect "management/gestion de projet" de méthodes agiles (stand-up meeting, itérations courtes, estimation par les développeurs, etc.), soit sur la dimension "Ingénierie" (techniques pour garder le logiciel évolutif à moindre coût -- tests unitaires, refactoring, etc.). Une fois l'ensemble des questions traité, le profil du répondant correspond à une fraction d'un 100% théorique maximum sur ces deux axes. Ces profils sont portés sur le graphique ci-dessus, avec épaississement du point quand plusieurs profils sont superposés.

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
https://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c871f53ef010536ebd4f6970b

Listed below are links to weblogs that reference Agilité des développeurs français : résultats de l'enquête:

Commentaires

Intéressant mais l'analyse est un peu faussée parce qu'il n'y a que 8 questions qui portent sur le management contre 31 sur l'ingénierie => une mauvaise réponse management pèse plus qu'une mauvaise réponse ingénierie et déséquilibre la symétrie de points

Inversement, une *bonne* réponse management pèse plus qu'une *bonne* réponse ingénierie et déséquilibre la symétrie de points... dans l'autre sens. A mon avis la résolution des axes n'avantage aucun axe.
Il y a en fait 12 questions purement Management, et d'autres sont un mix management/ingénierie. J'ai posté une version qui explicite la nature des questions ici : http://www.ergotinfo.fr/Agile/agile_color.htm

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.