XXP

mai 2016

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

« Les dabbawalas : un modèle d'agilité ? | Accueil | Les dabbawalas : un modèle d'agilité ? »

23 juillet 2008

Les dabbawalas : un modèle d'agilité ?

Connaissez-vous un service de livraison dont la croissance et la qualité font baver d'envie les managers de tout poil, y compris les gourous du management ? Ce sont les Dabbawalas, livreurs de repas en Inde, qui atteignent  l'incroyable taux d'erreur de l'ordre de 1 pour 6 millions de livraisons !

Dabbawala400
Imparable logistique. (photo Joe Zachs)

Preuves de leur présence au top des tendances du management, le prince Charles et Richard Branson (créateur de Virgin) ont tenu à rencontrer les Dabbawalas, la Harvard Business School leur a consacré une étude, et Tata, Coca-Cola et Daimler les ont invité pour comprendre leurs méthodes de travail.

Leur secret pour résoudre tous les petits problèmes quotidiens d'acheminement des colis ? Une organisation "bottom-up" qui mise sur "une authenticité humaine et sociale" plutôt que sur un ensemble de procédures documentées, d'outils techniques et de hiérarchie top-down.

Bigre. C'est précisément la première des valeurs identifiées comme vertueuses par  les auteurs du Manifeste Agile, pour lesquels la réussite d'un projet de développement logiciel dépend des individus et de leurs interactions plutôt que des procédures et des outils. C'est aussi tout le sens de "Peopleware", livre de 1987 devenu un classique de l'organisation humaine du développement de logiciels, dans lequel on peut lire : “The major problems of our work are not so much technological as sociological in nature.”

Source The Economist http://www.economist.com/business/displayStory.cfm?source=hptextfeature&story_id=11707779

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
https://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c871f53ef00e553a018c18833

Listed below are links to weblogs that reference Les dabbawalas : un modèle d'agilité ?:

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.