XXP

mai 2016

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

« La long tail des mashups encore trop short -- Partie 2 | Accueil | La long tail des mashups encore trop short -- Partie 2 »

06 septembre 2007

La long tail des mashups encore trop short -- Partie 2

Deuxième partie d'une petite série sur les promesses non tenues de la personnalisation "long tail" du Web 2.0.

Widgets

Les widgets sont un moyen de déporter les données et les services d'un site générateur de contenus vers un site tiers, le plus souvent de type mashup. Du point de vue de la personnalisation, ils répondent aux aspects mainstream ("short tail" ?) des flux RSS en exposant une interface graphique qui autorise le paramétrage. C'est par ce moyen que vous afficherez les prévisions météo de votre région, ou que vous consulterez les emails de votre messagerie en ligne.

Netvibesmail

Un gros progrès donc comparé à la rigidité relative des flux RSS, mais un progrès encore insuffisant; les widgets restent un media mainstream.

Mainstream parce qu'en général, il n'y a de widget pour un service que si le site qui le propose est déterminé à exposer une interface de programmation (API) dédiée qui sera exploitée par le widget, et que la mise en place d'un telle API coûte cher. Les sites à gros trafic sont widgetisés (GMail, Flickr, Digg, etc.), pas les petits. Si votre site préféré de petites annonces locales, de philatélie ou de paris sportifs n'expose pas de flux RSS, n'espérez pas un widget avant longtemps.

La solution ? Laisser l'internaute créer ses propres widgets. Après tout lui seul sait ce qui l'intéresse. C'est la voie que certains ont suivie, mais c'est une voie sans issue en client léger, obstruée par un protagoniste qu'on croyait pourtant être l'ami du Web.

A suivre ...

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
https://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c871f53ef00e54eec92408834

Listed below are links to weblogs that reference La long tail des mashups encore trop short -- Partie 2:

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.