XXP

mai 2016

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

« Popfly, le mashup builder de Microsoft | Accueil | Popfly, le mashup builder de Microsoft »

23 juin 2007

Popfly, le mashup builder de Microsoft

Popfly

Popfly, la plate-forme de création de mashups de Microsoft est encore en version Alpha, et les tests sont réalisés sur invitation. Puisque j'ai eu la chance d'obtenir une invitation (merci Suzanne), voici quelques impressions sur ce service novateur.

Fondamentalement Popfly permettra aux utilisateurs d'agréger plusieurs sources de données disponibles sur le Web (Services Web, flux RSS, données XML brutes, etc.) et d'en créer un service mashup réutilisable par d'autres utilisateurs. Chacun pourra créer un site Web en choisissant parmi les mashups de la communauté ou en créant de nouveaux mashups.

Schématiquement Popfly offre 3 niveaux de fonctionnalités. Du plus simple au plus complexe :

  1. La création de pages Web. C'est avec un éditeur à la Office 2007, dont on se demande d'abord si c'est du Silverlight ou de l'Ajax (Cf. Screenshot), que l'utilisateur compose sa page Web.

    Popflyribbon
    Silverlight ou Ajax ? Ajax.

    Pour cette partie le niveau de technicité requis est minimum. La fonction qui tranche avec un éditeur HTML classique est la possibilité d'inclure en un seul clic une application mashup créée par vous ou par un des membres de la communauté.

  2. La création de mashups. C'est là que les possibilités de Silverlight prennent tout leur sens. Le principe de création d'un mashup est le même que pour Yahoo! Pipes, on choisit des blocs de requêtes (Twitter, FaceBook...), de  traitement et de présentation (Virtual Earth...), et on connecte les sorties des uns sur les entrées des autres. L'expérience utilisateur est plus fluide qu'avec l'Ajax de Yahoo! Pipes, qui pourtant est déjà une belle réussite.

    Le mashup ainsi créé peut être exécuté, partagé pour inclusion dans sa page Web et même sur son blog Typepad. Le concepteur bénéficie des effets de transparence de Silverlight pour voir son mashup s'exécuter derrière l'atelier de création.

  3. Le mashup peut aussi être exporté sous la forme d'un Gadget Vista, conformément à la tendance de widegtisation du desktop (Gadgets iGoogle et Google Desktop, Live Gadgets, Yahoo Widgets -- ex Konfabulator).

  4. La création de blocs personnalisés. Si les blocs disponibles ne vous suffisent pas, la posibilité de développer un bloc vous est offerte. La il faut un bon background technique. Un bloc est défini par une description (metadata XML) et une logique de fonctionnement (JavaScript). Typiquement le coeur de la logique parsera du XML et génèrera soit du XML soit du (X)HTML. Les APIs Ajax de Microsoft sont aussi accessibles. Il faudra toute l'adresse d'un bon développeur pour créer en JavaScript un bloc robuste et bien documenté.

Au total après cette visite rapide on perçoit l'énorme potentiel du mariage de Silverlight avec les principes des sites mashups. Seul la fragilité (relative) des développements Ajax et les surprises de mise au point que réservent les langages non typés peuvent modérer la montée en puissance de ce projet. Quelqu'un aura surement déjà pensé à créer un site mashup entièrement en Silverlight/C#...

Liens :

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
https://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c871f53ef00e008c958098834

Listed below are links to weblogs that reference Popfly, le mashup builder de Microsoft:

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.